La rénovation d’une salle de bains une tâche à ne pas prendre à la légère

Les défis de la rénovation d’un petit espace avec des zones humides peuvent rendre les améliorations de la salle de bains compliquées et coûteuses. CPBI vous donne quelques conseils d’experts :

Établissez un budget à l’avance pour vos travaux

Lorsqu’il s’agit de rénover votre salle de bains, les coûts sont beaucoup plus élevés que ce que l’on croit. Lorsque vous établissez votre budget, n’oubliez pas les travaux de démolition et d’élimination des déchets, ainsi que le coût du déménagement des portes et du nivellement des planchers pour vous assurer qu’il n’y a pas d’étape à franchir lorsque vous entrez dans la salle de bains. Avant tout, assurez-vous d’établir un plan d’urgence pour faire face aux coûts imprévus qui pourraient survenir.

Ajoutez des miroirs pour agrandir un petit espace et accroître la luminosité

Utilisez des miroirs à côté des grandes fenêtres et des plafonds, pour donner l’impression d’avoir un espace plus grand. Les miroirs parviennent à ce résultat en amplifiant la lumière (contrairement aux murs traditionnels qui absorbent la lumière). Si vous pouvez positionner votre miroir à l’endroit où il réfléchit la lumière d’une fenêtre, vous pouvez pratiquement doubler la lumière naturelle dans votre salle de bains.

Les travaux de construction et de plomberie : la notion de coût

Les travaux de construction et de plomberie sont sans doute le coût le plus élevé de toute rénovation de salle de bains, mais ils peuvent être réduits au minimum grâce à une conception intelligente.
Dans la mesure du possible, essayez de garder les murs et les éléments clés tels que les douches, les lavabos et les toilettes là où ils se trouvent lorsque vous les mettez à niveau. Cela signifie que votre plombier n’aura pas besoin de déplacer les tuyaux de drainage.

Ne travaillez pas au-delà de vos limites, les professionnels CPBI sont là !

Même lorsque vous êtes en mesure de bricoler, sachez que le fait d’assumer vous-même des tâches compliquées, comme les travaux de construction, peut être une fausse économie, et que le coût de la résolution des problèmes en cours de route l’emporte largement sur les économies réalisées.