Une peinture qui s’effrite : il est temps d’agir

En tant que propriétaire d’une maison, vous remarquerez peut-être que la peinture intérieure de votre maison (ou même la peinture extérieure de votre maison) commence à s’effriter dégrader. C’est l’un des signes les plus visibles et inesthétiques qui amorce la nécessité d’exécuter des travaux de peinture voire de ravalement.

La peinture à base latex et la peinture à base d’huile

Il existe de nombreuses causalités pour lesquelles la peinture d’une maison de commencer à s’effriter. La plupart des peintures peuvent être divisées en deux grandes catégories : les peintures à base de latex et est les peintures peinture à l’huile.

La peinture à base de latex et d’huile se compose d’un pigment, d’un liant qui agit comme adhésif et d’un solvant qui permet au mélange d’être suffisamment fluide pour être peint sur une surface.

Un processus de liaison qui diffère

Le processus de liaison des deux types de peinture est légèrement différent lorsqu’il est exposé à l’oxygène. La différence dans ce processus de durcissement permet à la peinture à base d’huile de mieux adhérer aux surfaces difficiles là où la peinture au latex a la capacité de s’infiltrer dans des matériaux plus poreux (qui a ses avantages dans certaines applications).

Bien choisir la typologie de peinture en fonction du support est donc primordial pour une peinture de façade réussie. Une façade en pierre n’utilisera pas par exemple la même peinture qu’une façade en bois.

Autre paramètre à prendre en compte ce sont les anciennes couches passées. Un peinture latex sur une couche de peinture à base d’huile peut également engendrer des problématiques futures.

Autre raison possible d’une peinture qui s’effrite prématurément est que les surfaces n’étaient pas correctement préparées pour un travail de peinture.

Pour éviter toutes ces problématiques faites appels aux experts de CPBI pour des travaux de peinture réalisés avec professionnalisme et dans les règles de l’art. Devis gratuit.