Focus sur les aides aux travaux pour 2020 !

Selon des études, le bâtiment est l’une des principales sources de perte énergétiques. Il est donc important que votre bâtiment soit conforme aux normes en matière d’isolation thermique. Qu’il s’agisse du revêtement extérieur ou des toitures, la rénovation de votre habitat peut rapidement vous coûter très cher.

Ne vous en faites pas pour autant si vous ne disposez pas d’un budget suffisant pour supporter les dépenses que cela va engendrer. Pour vous aider, l’État français a mis en place un programme de subvention des rénovations immobilières. Quelles sont les composantes de ces aides en 2020 et les conditions d’éligibilité ?

Aide aux travaux 2020 : l’ANAH toujours à la rescousse

Pour l’année 2020, l’Agence nationale pour l’habitat dispose d’un budget de 110 millions d’euros, comme en 2019. Ce budget, affecté par les collectivités territoriales,  devra servir à accompagner les propriétaires de maison dans la rénovation énergétique en 2020. Pour bénéficier de l’aide aux travaux 2020 de l’ANAH, vous devez faire partie d’une des 3 catégories établies par l’agence. Les propriétaires occupants aux revenus modestes seront aidés à hauteur de 35 % du montant total hors taxe des travaux.

Le bâtiment doit être vieux de plus de 15 ans. Quant aux propriétaires aux revenus très modestes, ils seront aidés jusqu’à un seuil de 50 %. Les conditions d’âge sont les mêmes. Les propriétaires bailleurs ne bénéficieront que de 25 % du montant total HT de leurs travaux. Le bâtiment doit être mis en location depuis 9 ans au moins.

Aides aux travaux 2020 : le CITE transformé en prime

Le CITE est un crédit d’impôt qui subventionne à hauteur de 30 %, les travaux de rénovation énergétique. Désormais, seuls les ménages aux revenus moyens pourront continuer d’en bénéficier en 2020. À partir de cette année, les personnes aux revenus modestes seront accompagnées par une prime dénommée « Ma prime Rénov’ ». L’innovation majeure apportée au CITE en 2020 est l’établissement d’un barème de revenus et d’une liste des travaux éligibles révisée. Le chauffage au fioul par exemple a été retiré de la liste.

Aides aux travaux 2020 : l’éco-prêt à taux zéro renforcé

Par ce programme, l’État accompagne les particuliers à revenus modestes dans la rénovation de leur bâtiment, à travers des prêts bancaires. La particularité de ces crédits est qu’ils sont cédés sans intérêts perçus par les institutions bancaires.

Les soumissionnaires peuvent emprunter de 7.000 à 30.000 euros pour un délai de remboursement de 15 ans au plus. Dans le cadre de l’aide aux travaux 2020, des modifications majeures y ont été apportées. Désormais, les bâtiments de plus de 2 ans sont éligibles au programme. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise de bâtiment RGE.

Aides aux travaux 2020 : Recours obligatoire à une entreprise RGE

L’éligibilité à l’un des programmes de l’aide aux travaux 2020 passe par la sollicitation d’une entreprise RGE. Le sigle « RGE » signifie « Reconnu Garant de l’Environnement ». Ce titre est attribué aux professionnels qui offrent les meilleures prestations dans les travaux d’isolation thermique.

Avant qu’une entreprise n’obtienne cette qualification, elle doit en faire la demande auprès d’une institution agréée. La certification RGE est acquise pour un mandat de 4 ans, renouvelable. Ce type d’entreprise donne toutes les garanties de performance à l’État lors de la réalisation des travaux.

CPBI : votre entreprise certifiée pour la rénovation de votre habitat

Forte de ses 20 ans d’expérience dans les travaux de rénovation immobilière, CPBI a son siège social en Seine-et-Marne. Cette entreprise de bâtiment intervient dans toute la métropole, mais également dans les DOM-TOM.

Dans le cadre de l’aide aux travaux 2020, elle vous propose son expertise dont le sérieux est attesté par ces certifications. Spécialisée dans l’isolement des façades, CPBI vous apporte des solutions sur mesure pour tous travaux de ravalement et de revêtement muraux. CBPI sera à même de vous aider pour la constitution de votre dossier dans le cadre de l’aide aux travaux 2020.