Comment financer vos travaux de rénovation ? 

Plusieurs possibilités se présentent pour le financement de la rénovation de votre maison. Si vous prévoyez des travaux dans l’objectif de se conformer aux normes environnementales en vigueur, les solutions financières sont nombreuses. Les quelques lignes qui suivent peuvent vous être utiles.

Pensez à un prêt à taux zéro

Vous pouvez demander un prêt à taux zéro auprès de votre banque. Cette institution financière pourrait vous accorder un financement, sans vous demander d’intérêt. Pour bénéficier de cet avantage, il faudra que les travaux en question aient une portée écologique. Vous pouvez par exemple, financer la rénovation de l’isolation ou du chauffage afin de répondre aux exigences de la norme énergétique RT2012. Le montant du prêt bancaire doit tout de même rester en dessous de 30 000 euros. Le délai de remboursement peut s’étendre sur une période de trois à dix ans.

Envisagez le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique

Grâce au crédit d’impôt développement durable ou CIDD, vous pouvez bénéficier d’une aide pour le financement de vos travaux de rénovation. Désormais appelée CITE, cette exonération fiscale vous fera épargner 30 % de vos dépenses liées à l’achat d’équipements ou à la main d’œuvres. Pour profiter pleinement de ce dispositif, vous devez vous rapprocher d’un spécialiste reconnu garant de l’environnement (RGE). Le renouvellement de l’isolation thermique et le chauffage sont concernés; tous les deux entrent dans le cadre du CITE.

D’autres aides complémentaires à votre disposition

Sachez que si vous avez un plan d’épargne logement (PEL) vous avez la possibilité de souscrire à un prêt à taux préférentiel. Au-delà des rénovations énergétiques, cette faveur peut être accordée pour les travaux d’agrandissement de la surface habitable. Tous les projets visant à améliorer l’assainissement de la maison sont éligibles à ce financement à taux réduit. Vous pouvez directement vous renseigner auprès de votre banquier ou demander conseil à l’Agence Nationale de l’habitat (ANH).